Sanctuaire des Élus de Ninive

Bienvenue aux Ninivites Vivants… du Royaume de Dieu

 
  • Accueil
  • > ††† Ninive et le Signe, un seul et unique signe †††

††† Ninive et le Signe, un seul et unique signe †††

Cette génération est une génération mauvaise; elle demande un Signe, un

miracle ; il ne lui en sera donné d’autre miracle ou Signe que celui de Jonas,

car, de même que Jonas FUT UN SIGNE pour les Ninivites, de Même LE FILS

DE L’HOMME EN SERA UN pour cette génération (Luc 11, 29-31).

Chers appelés, pour ceux

qui ont bien lus ! N’attendez pas d’autre signe que : Le Signe du Fils de

l’homme, l’ouverture des six premiers sceaux ! Il n’y en aura pas d’autre !

Il y a des gens sur cette petite planète qui attendent encore le retour d’Élie, qui pourtant est venu depuis fort longtemps, ils ont manqués le signe de sa venue en son temps, car ils ne savaient plus interpréter les Paroles de leur Seul et Unique Père. Mais la plus grande de leur Bêtises est de ne pas avoir cru en Jésus, s’il y a une leçon à tirer de leur malheur, est de ne pas répéter la même erreur. Et soyez attentif aux Paroles de Celui qui est revenu ! Trop bête de risquer de manquer le bateau pour une deuxième fois…

La parole de Yahvé advint à Jonas, fils d’Amittaï, en ces termes: « Debout ! vas à Ninive, la grande ville, et crie contre elle que leur méchanceté est montrée devant moi .» (Jonas 1, 1-3)

La parole de Yahvé advint une seconde fois à Jonas en ces termes: « Debout ! vas à Ninive, la grande ville, et proclame-lui la proclamation que je te dirai.» (Jonas 3, 1-3)

Jonas, cria et dit : « Encore quarante jours, et Ninive est bouleversée ! » (Jonas 3, 4)

Les gens de Ninive crurent en Dieu : ils proclamèrent un jeûne et revêtirent des sacs, du plus grand au plus petit d’entre eux. La chose parvint au roi de Ninive ; il se leva de son trône, ôta son manteau de dessus lui, se couvrit d’un sac et s’assit sur la cendre. Il fit publier dans Ninive : « Ordre du roi et de ses grands ! Que ni homme ni bête, ni gros ni petit bétail ne goûtent quoi que ce soit; que (les bêtes) ne paissent pas et ne boivent pas d’eau; qu’on se couvre de sacs, hommes et bêtes, qu’on crie vers Dieu avec force et qu’ils reviennent chacun de sa voie mauvaise et de la violence qui est dans leurs mains. Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne se repentira pas et s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère, en sorte que nous ne périssons pas ! » Dieu vit leurs œuvres, comment ils étaient revenus de leur voie mauvaise, et Dieu se repentit du mal qu’il avait parlé de leur faire, et il ne le fit pas. (Jonas 3, 5-10)

Jonas pria Yahvé et dit : « Ah ! Yahvé, n’est-ce pas  ce que je disais, quand j’étais encore sur mon sol ? Voilà pourquoi je me suis empressé de fuir à Tarsis; car je savais que tu es un Dieu compatissant et miséricordieux, lent à la colère, riche en fidélité et se repentant du mal. Et maintenant, Yahvé, prends-moi mon âme; car mieux vaut pour moi la mort que la vie. » Dieu dit : « Fais-tu bien de te mettre en colère ? » Puis Jonas sortit de la ville et s’assit à l’est de la ville; là il se fit une hutte et s’assit dessous, à l’ombre, pour voir ce qui adviendrait dans la ville. Père Dieu fit qu’il y eut un ricin, qui s’éleva au-dessus de Jonas, pour qu’il y eût de l’ombre sur sa tête, afin de le délivrer de son mal. Jonas eut grande joie de ce ricin. Mais Dieu fit qu’il se dessécha le lendemain. Au lever du soleil, Dieu fit qu’il eut un vent d’est brûlant, et le soleil frappa sur la tête de Jonas, qui perdis connaissance (s’évanouit), se souhaita la mort et dit une seconde fois : « Mieux vaut pour moi la mort que la vie. » Père dit à Jonas : « Fais-tu bien de te mettre en colère à cause du ricin ? » Il répond : « Je fais bien de me mettre en colère jusqu’à en mourir ». (Jonas 4, 2-9)

Dieu dit : « Tu t’es apitoyé, toi, sur ce ricin, pour lequel tu n’as pas peiné et que tu n’as pas fait grandir, qui en une nuit a poussé et en une nuit a péri. Et moi, je ne m’apitoierais pas sur Ninive, la grande ville, où il y a plus de cent vingt mille hommes qui ne distinguent pas leur droite de leur gauche, ainsi que des bêtes en grand nombre ! » (Jonas 4, 10-11)

Et Jésus de nous rappelez par la voix des Écritures ; Alors quelques-uns des scribes et des Pharisiens lui adressèrent la parole, en disant : « Maître, nous voudrions voir de toi un signe. » Répondant, il leur dit : « Génération mauvaise et adultère qui recherche un signe !… et de signe, il ne lui sera donné que le signe de Jonas, le prophète. Car, de même que Jonas a été dans le ventre du gros poisson trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l’homme sera dans le cœur de la terre trois jours et trois nuits ». Les hommes de Ninive ressusciteront, lors du jugement, avec cette génération, et ils la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la proclamation de Jonas; et il y a ici plus que Jonas ! La reine du Midi se lèvera, lors du Jugement, parce qu’elle vint des extrémités de a terre pour écouter la sagesse de Salomon; et il y a ici plus que Salomon ! (Matthieu  12, 38-41)

Et Car, tout comme Jonas devint un signe pour les Ninivites, ainsi le Fils de l’homme en sera un pour cette génération. La reine du Midi se lèvera, lors du Jugement, avec les hommes de cette génération, et elle les condamnera, parce qu’elle vient des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon; et il y a ici plus que Salomon ! Les hommes de Ninive ressusciteront, lors du Jugement, avec cette génération, et il la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la proclamation de Jonas; et il y a ici plus que Jonas ! (Luc 11, 30-32)

Voir aussi C’est lui qui rétablit les frontières d’Israël depuis l’Entrée de Hamat jusqu’à la mer de la Araba, selon la parole qu’avait dite Yahvé, Dieu d’Israël, par le ministère de son serviteur le prophète Jonas, fils d’Amittaï, qui était de Gat-Hépher. Car Dieu avait vu la misère très amère d’Israël, où il n’y avait plus ni esclave ni homme libre, ni personne pour secourir Israël. Yahvé n’avait pas parlé d’effacer le nom d’Israël de dessous les cieux, et il le sauva par la main de Jéroboam, fils de Joas. (2 Rois 14, 25-27)

 

Taw
Album : Taw
22ième lettre de l'alphabet hébreu = Quiconque aura sur lui la croix (dans l'ancienne graphie hébraïque le taw ressemble à une croix de multiplication - comme celle qu'on appose en bas d'un document pour signer quand on ne sait pas écrire), vous n'en
1 image
Voir l'album
 

Les Paroles ci-dessus sont scellées pour tous qui n’ont pas encore appris à lire avec le Fils de l’Homme, Zorobabel, les seules paroles qui ne le sont pas et qui sont très claires et directes, c’est le premier paragraphe de la page, il n’y a que le Fils de l’homme qui peut vous éclairer sur Ninive et les Ninivites en rapport avec nous !

Fraternellement Salomé

Dans :
Par ninivites
Le 27 novembre, 2016
A 1:30
Commentaires : 0
 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

225 Mission |
parole |
Moi, mon âme et l'Univers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Oracle Anahel
| Ministere d'Evangelisation ...
| MERE DU BEL AMOUR