Sanctuaire des Élus de Ninive

Bienvenue aux Ninivites Vivants… du Royaume de Dieu

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2017

†††Prenez la Caravane qui mène à la Jérusalem†††

Bonjour à vous tous, frères et sœurs qui cherchez le chemin de la Vérité.

La Vérité n’est plus un mystère, une énigme ou un fait historique ! Et oui quelques fois nous devons ébranler nos frères et nos sœurs, soit pour les réveiller, soit pour les maintenir en éveil ! Je suis poussée à écrire cet article car Père voit bien que sur la nuée les gens s’enfargent dans des filages invisibles et s’y attachent comme à une bouée. Cette bouée au milieu de la mer vous permettra de tenir un petit moment au milieu de nulle part, mais sans la nourriture du Père vous êtes condamné, votre dernier souffle sera remplacé par les eaux qui finiront par vous engloutir. La Vérité est à l’image de Dieu, c’est-à-dire que la Vérité est simple en fait ! C’est l’homme qui complique tout, mélange tout en rendant complexe l’enseignement en lui ajoutant ses pensées erronées, en réalité il ne fait que resserrer davantage le chemin. Il se coupe d’abord le chemin à lui-même et ensuite à ceux qui l’écoutent…

Le réel danger est d’être convaincu de connaître la Vérité sans avoir appris à lire avec le bon guide, celui qui avait déclaré qu’il était pour revenir et qui dit maintenant baty et qui éclaire le chemin comme un lampadaire et qui détient les clefs pour ouvrir la porte du Royaume. Car sage est celui ou celle qui est encore capable de se regarder dans un miroir et se poser les bonnes questions, faire une introspection d’où il ou elle est rendu dans ses croyances et changer sa vision pour voir comme le réel dieu qu’il est. Revenir à la Vision juste et simple de Jésus. Vous êtes votre pire ennemi.

Les gens se fixent à leurs pensées et à leurs croyances, elles les enchaînent ici-bas dans ce monde, tandis que c’est tout le contraire que Père (Esprit-Dieu) nous demande. Alors une petite tentative de ma part pour vous aider à vous libérer des pièges dans lesquels vous glissez inlassablement, car ce monde est plein de pièges. Vous êtes tellement conditionné à vivre avec ces pièges au quotidien et depuis votre enfance, que vous n’en voyez plus le danger.

Je peux lire sur la nuée des gens qui pensent à tort être sur le chemin, ils rejettent les Paroles et l’Enseignement de Celui qui est venu comme promis, car ils pensent que ce n’est pas lui. Ils pensent que c’est impossible tout simplement parce qu’ils ne croient plus en son retour et qu’ils s’imaginent un retour spectaculaire sortant de l’ordinaire, ils se sont inventé un autre scénario que celui du Créateur. Ils ont fixé ce scénario en eux comme l’encre prise dans le béton.

Une erreur dramatique qui se propage autant sur internet (la nuée) que de bouche à oreille depuis plusieurs décennies, c’est l’image qui est véhiculée sur le retour du Christ ; encore ce matin, des gens en parlaient comme s’il était pour apparaître et descendre du ciel que nous voyons tous les jours avec nos yeux physiques. Jésus est sorti du ventre d’une femme, il était de chair et d’os, et à son retour en tant que Fils de l’Homme il sortira également du ventre d’une femme pour être dans le monde et nous enseigner la LECTURE, comme Jésus l’a fait, le Fils de l’Homme doit grandir dans la Babylone de ce monde pour pouvoir la juger et non la sauver !

L’esprit doit être flexible, ouvert et prêt à toute éventualité sur l’histoire que Dieu écrit chaque jour, et comprendre ce que Père écrit n’est pas donné à tous. Mais ceux qui ont été choisi par Lui devraient en théorie se reconnaître car c’est écrit noir sur blanc. Face aux Paroles Véridiques, l’appelé devrait vibrer ou résonner en lisant le petit livre (Ap 10, 2) et se reconnaître enfin.

Nous sommes plusieurs sur qui l’Esprit s’est posé ; personne ne se côtoie vraiment, ne se rassemble, nul besoin, un seul Esprit pour tous. Aussi, comme il était prévu, nous sommes dispersés dans toutes les Nations, alors nous ne pourrons pas physiquement être tous ensemble : c’est en Esprit que nous sommes Un… Une seule Vérité. C’est pour cette raison que pour nous il est facile de reconnaître les mensonges de ce monde, ainsi que les menteurs, et toutes les idées qui vous coupent du Royaume nous les voyons clairement. Ceux qui se font enseignant du Christ sans en avoir le Sceau : danger, danger ! Dans la quatrième semaine de janvier et les semaines qui suivront les choses de ce monde vont encore bouger, la cadence augmente, et il y en aura encore pour dire que ce n’est pas l’acte de Dieu, de ses Cavaliers en action et des 10 Rois qu’il a choisis, que finalement pour conclure ils penseront que ce n’est pas en rapport avec les visions que Jean nous annonce dans l’Apocalypse : malheur, malheur et 3 fois malheur ! Et la majorité des gens de ce monde remettront leur court destin entre les mains des hommes mauvais et ils leur feront confiance et se diront en leurs cœurs qu’ils sauveront ce monde. Erreur fondamentale, nul ne peut le sauver, le modifier ou le rendre meilleur ! Ce monde n’a pas d’avenir, alors ceux qui parlent d’un bel avenir ou d’un avenir meilleur sont dans le mensonge. L’avenir est votre obtention du Salut !

En fait, du temps où Jésus était parmi nous, nous les disciples nous avons crié la bonne nouvelle sur les places… de nos jours nous crions sur la nuée la bonne nouvelle de son retour, du rabattage et du jugement dernier qui a lieu en ce moment. Le problème avec la nuée, c’est qu’il y a 1 vérité et 50000 mensonges, alors pour vous ce n’est pas facile de trouver le chemin, vraiment pas, mais cela aussi c’est écrit…

Malheureusement pour les gens qui me jugent illuminée (oui, certaines personnes le pensent et c’est bien dommage pour eux d’entrer en jugement sur l’Esprit), ils n’ont qu’à poursuivre leur chemin dans l’erreur, moi cela ne m’affecte pas. Je laisse Dieu user de chacun comme il lui convient, je n’ai pas à juger comment Père utilise les gens de ce monde, mais c’est soit pour une séparation définitive, soit pour l’Unification Éternelle – l’une ou l’autre. Car je ne m’adresse ici qu’à un seul et unique public ; certains l’appelle « les enfants de Dieu », d’autres « les appelés » (à devenir des élus), et dans les Écritures, Père nous interpelle par : « Mes biens aimés » !

Comme Dieu est invisible, personne ne peut le voir, et encore moins le voir en nous, surtout si vous n’êtes pas parvenu à changer votre vision en ce monde, mais ceux d’entre vous qui ont vraiment étudié sa Parole sont supposés reconnaître ou au minimum percevoir Celui qui s’exprime en chacun de nous. Si ce n’est pas le cas c’est que le doute vous habite et cela vous regarde de le rectifier en conviction ou non. En fait c’est assez simple, nous avons le même Esprit qui était et qui est dans les 12 Apôtres ou les 72 Disciples, puis en tous ceux qui participèrent à la Première résurrection durant les mille ans du Règne de Dieu, jusqu’à la fermeture des Portes pour la seconde fois. Tous ceux et celles qui avaient l’Esprit en eux pouvaient enseigner et aussi écrire, et ils ne s’en cachaient pas, nous non plus nous ne pouvons le cacher : quand nous savons la Vérité il faut la dire ! Sinon cela en reviendrait à faire comme il est dit dans les Écritures sur le mauvais serviteur : enterrer la Vérité et ne porter aucun fruit.

Certains nous trouvent prétentieux et prétentieuses de le dire, mais ne vous en faites pas, durant mille ans c’est ce que les impies ont dit aux Apôtres et aux Disciples du Christ, aussi les impies d’aujourd’hui tiennent-ils le même discours. Les Écritures servent également à nous prévenir sur la façon dont les gens accueilleront la Vérité.

Cette semaine on m’a accusée d’extrapoler ! D’accorder trop d’importance à celui qui est revenu… Si les Apôtres et les Disciples n’avaient pas accordé d’importance à Jésus, donc à son message, ils ne l’auraient pas reconnu et ils n’auraient pas fait connaître son Père, notre Père à tous dans toutes les Nations. Et s’ils avaient cédé à l’intimidation par toutes les accusations venant des impies, des prêtres et des scribes nous serions tous condamnés !

Comme mon bon ami Fabrice le disait : « Quand le feu est dans la forêt, les animaux courent immédiatement vers la sortie, mais les hommes, eux, déconnectés de Dieu, cherchent la sortie et ne la trouvent pas ! La première raison pour laquelle ils ne trouvent pas la sortie est qu’ils ne savent pas lire les Écritures, et s’ils ne savent pas les lire, c’est qu’ils ne savent pas les interpréter, aussi resteront-ils dans la forêt ! La deuxième chose à savoir est de faire taire l’ego, car votre ego vous empêche de faire le bon choix.

La troisième chose à faire… ici, je vais me permettre de vous conseiller cette lecture :

http://zorobabel.fr/single/actu.php

Et pour ceux qui hâtent sa venue, ceux que j’entends toujours crier sur internet : Viens, viens Seigneur ! Sachez seulement que vous avez été entendu et que je vous conseille cette lecture…

http://baty.online/

La question est de savoir si vous prendrez la caravane du retour de Babylone à Jérusalem. Jésus et Zorobabel doivent conduire les élus de la Grande Babylone à la Jérusalem nouvelle de l’Apocalypse. Voilà pour les deux chefs de la caravane à suivre. Si vous voulez faire partie des passagers qui composent la caravane vous devez quitter la Grande Babylone et marcher jusqu’à la Jérusalem nouvelle en suivant (l’enseignement de) vos deux guides. 



Fraternellement Salomé

Dans : Non classé
Par ninivites
Le 19 janvier, 2017
A 17:36
Commentaires : 0
 
 
 

225 Mission |
parole |
Moi, mon âme et l'Univers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Oracle Anahel
| Ministere d'Evangelisation ...
| MERE DU BEL AMOUR